Actualités

  Communication

  

Soirées d'information et formations Périnat IF Sud

 

  • Toutes nos formations et soirées d'information programmées d'ici la fin de l'année 2020 ne pourront malheureusement pas avoir lieu en présentiel, en raison de la forte propagation du virus sur notre territoire. Nous en sommes désolés. 
  • Nous sommes actuellement en train de travailler sur la mise en place de séances de e-learning, en remplacement des séances en présentiel. Ce planning est mis à jour régulièrement. N'hésitez pas à le consulter fréquemment.
  • Les soirées d'information sont surlignées en gris clair, pour les distinguer des formations.

 

Date Intitulé Lieu Horaires
Jeudi 5 novembre, mardi 24 novembre et mardi 8 décembre 2020

Allaitement : du souhait des parents à une réalité professionnelle

Visioconférence

Périnat IF Sud

9h-17h
Jeudi 12 novembre 2020

 

Rythme cardiaque foetal (RCF)

 

Visioconférence

9h-17h
Jeudi 19 novembre 2020

 

Alcool et grossesse

 

Visioconférence

9h-12h30
Jeudi 26 novembre 2020

 

Codage PMSI

 

Visioconférence

A préciser

 
Autres colloques, congrès, etc...

  

Date Organisateur Evènement Lieu
Samedi 7, dimanche 8 et lundi 9 novembre 2020

 

25èmes journées de médecine foetale

Marseille (13)

Mardi 17 novembre 2020

 

4ème journée nationale IHAB

Espace Reuilly

21 rue Hénard

Paris (12ème)

Jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 novembre 2020

ARIP

Association pour la Recherche et l'Information en Périnatalité

XIVème colloque international de périnatalité

Tempo(s) et rythmes en périnatalité

Centre des congrès du Palais des papes

Avignon (84)

Samedi 21 novembre 2020

 

Les rencontres de Port-Royal

Choisir sa voie d'accouchement

Faculté de médecine

Paris Descartes 

Paris (14ème)

Jeudi 10 et vendredi 11 décembre 2020

SFN

Journées francophones de Recherche en Néonatologie

Les salons de l'Aveyron

17 rue de l'Aubrac

Paris (12ème)

Mardi 26 janvier 2021

GEN-IF

Journée biologie du développement

La place des parents en néonatologie

Institut Imagine

24 boulevard du Montparnasse

Paris (15ème)

Jeudi 4 et vendredi 5 février 2021

 

5èmes Journées du groupe oralité de l'hôpital Necker

Institut Pasteur

28 rue du Dr Roux

 

Paris (15ème)

Jeudi 23 et vendredi 24 septembre 2021

 

23ème congrès GENESIS

UICP

16 rue Jean Rey

Paris (75)

Mercredi 21, jeudi 22 et Vendredi 23 octobre 2021

APSF

 

Association Professionnelle des Sages-Femmes

48èmes assises nationales

 

des sages-femmes

Lille (59)

 

 

MOOC et e-learning

 

 

 

Autres formations 

 

Actualités Covid-19

  • Selon les dernières recommandations du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), le masque est souhaitable mais non imposé pour les parturientes. Cliquer ici pour en savoir plus.
  • La Société Française de Santé Digitale (SFSD) met à disposition un outil gratuit d'aide à la décision pour les professionnels de santé souhaitant s'équiper d'outils de téléconsultation. Cliquer ici pour y accèder.
  • L'ARS Ile-de-France a rédigé plusieurs fiches de recommandations régionales à destination des professionnels, pendant la phase épidémique :
  • La Haute Autorité de Santé (HAS) publie des recommandations dans le cadre du Covid19 :
  • Des outils en ligne ont été développés pour assurer le suivi à domicile des patients malades du Covid 19. 
    • COVIDOMappli développée par l'APHP. Cet appli est ouverte aux sages-femmes. Elles peuvent inclure des patients dans Covidom. Pour toute demande de création de compte, adressez un mail à :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    • E-covid, module de Terr-e-sante développé par GCS Sesan. Contact et informations pour installer e-covid :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
    • Tuto'tour de la grossesse propose des "tuto" à destination du grand public sur le suivi de la grossesse. Celui-ci est dédié au suivi pendant l'épidémie. A diffuser largement.
    • Durant l’épidémie de Covid-19, le réseau SOLIPAM assure une permanence de son activité et l’équipe répond à vos questions par téléphone au 01 48 24 16 28 ou par mail à secretariat@solipam.fr
    • Préoccupés par le fait que des enfants pourraient échapper à un dépistage précoce, les pédiatres du CRDN IDF ont travaillé à une note visant à sensibiliser les professionnels aux signes précoces des maladies dépistées devant les alerter. Cliquez ici pour accéder à cette note
      • Pour organiser l'écoute en périnatalité et l'accompagnement à la parentalité, la plateforme http://www.enfance-et-covid.org/ est un très bon outil. Tous les futurs et jeunes parents peuvent contacter la plateforme téléphonique de façon anonyme, et gratuite. Les appels sont distribués aléatoirement selon la disponibilité des écoutants. Il y a aussi beaucoup de bonnes idées sur le site.
      • Cette période de confinement et d'exposition au virus peut être difficile à vivre pour beaucoup de personnes, notamment les personnes les plus exposées, les plus vulnérables et les plus isolées. Des dispositifs de soutien psychologique existent :
        • Pour les familles, aidants ou proches, de personnes sujettes à un trouble psychique, l'ARS Ile-de-France, en partenariat avec l'APHP et le Psycom, a créé une plateforme d'écoute régionale baptisée "Psy Île-de-France". Installée sur le site de l'hôpital Sainte-Anne (14 arrondissement), le dispositif consiste en un numéro d'appel gratuit (01.48.00.48.00) accessible 7j/7 de 13h à 21h. Il s'adresse avant tout "aux aidants ou membres de l'entourage, quel que soit leur âge, et vivant en Île-de-France, qui s'inquiètent pour un proche confiné ou en hospitalisation".
        • En Essonne, les associations TEMPO et MEDIAVIPP 91 se sont concertées afin d'offrir un service d'écoute et de soutien psychologique. Le numéro défini est un numéro vert gratuit : 0805 030 091. Les permanences sont organisées du lundi au samedi de 10h à 18h.
        • Psycom a recensé les dispositifs nationaux d'écoute, d'aide et de soutien psychologique, qui restent actifs pendant la période de confinement. Cette liste, non exhaustive, recense les dispositifs nationaux non surtaxés et non commerciaux. La page est mise à jour régulièrement avec les nouvelles informations disponibles. Ces différents dispositifs sont à destination de la population générale, des parents, des enfants, des étudiant.es, des professions de santé, des personnes vivant avec des troubles psychiques ou des addictions, des personnes endeuillées ou en situation de vulnérabilité, des responsables d'entreprise, des personnels de police, etc. Pour y accèder, cliquez ici.
        • L'association Soins aux Professionnels en Santé (SPS) a son rôle de soutien aux soignants : un dispositif d'accompagnement psychologique grâce à un numéro vert et un réseau national du risque psycho-social composé de près de 1 000 psychocliniciens. Cliquez ici pour plus d'informations.
        • Le ministère de la Santé met en place un dispositif national de soutien médico-psychologique. La situation liée à l’épidémie de Covid-19 constitue une situation potentiellement stressante pour de nombreuses personnes. Afin de répondre à cette conséquence, un dispositif national de prise en charge médico-psychologique au bénéfice des personnes qui en auraient besoin est instauré via le numéro vert 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000 en lien avec la Croix-Rouge et le réseau national de l'urgence médico-psychologique (CUMP).
      • La phase de confinement est une période extrème, à risques, pour les victimes de violences conjuguales. Une fiche d'informations résume les conseils, les aides possibles et les recommandations. Egalement, les deux fiches suivantes ont pour objectifs d'aider les professionnels face aux victimes de violences familiales :
      • L'ARS Ile-de-France et l'APHP met à disposition de tous les soignants par l'APHP une plateforme de formation e-learning. Ces formations s'adressent aux professionnels de santé et portent sur la prise en charge des patients présentant une atteinte respiratoire grave liée au SARS-CoV-2 (COVID-19). Certains des modules sont notamment spécialement conçus pour les sages-femmes. Cette formation est accessible sur ce site sur simple inscription.

      • Le Collège National des Sages-Femmes de France, l’ONSSF, l’ANSFL et l’ANESF rappellent aux Sages-Femmes les recommandations et guidelines à suivre durant la pandémie du COVID-19 : cliquez ici
      • Quelques documents/plaquettes à afficher et à diffuser très largement :

       

       

      Autres actualités

       

      • Gratuité du parcours contraceptif pour toutes les femmes mineures : depuis le 25 août, le parcours contraceptif pour les mineures de moins de 15 ans est pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie. Les textes officiels sont parus fin août 2020 :
        • Le décret portant diverses mesures relatives à la prise en charge des produits de santé.
      • L'ARS Ile-de-France et SESAN ont développé une application, afin de suivre les actions menées pour améliorer la santé des mères et des jeunes enfants. Ce système d'information, spécifique à la périnatalité, est mis à la disposition de tous, professionnels et usagers. Des fiches « pratiques obstétricales » par établissement de santé sont mises à jour chaque année par l’équipe PERINAT-ARS-IDF du service numérique régional SESAN. Afin de faciliter leur consultation, cette application propose une carte de géographie interactive. Elle permet le téléchargement des fiches des maternités et la visualisation de tableaux avec différents filtres et indicateurs. Ces fiches informent sur le nombre d’accouchements annuels avec leur mode par voie basse (spontanée ou assistée par des manœuvres ou instruments) ou par césarienne, les analgésies péridurales et les épisiotomies. Pour plus d'informations, cliquer ici
      Veille documentaire 

       

      Lettres d'informations

       

      Textes réglementaires

      Le contexte actuel lié à l’épidémie Covid-19 conduit à des réorganisations temporaires de la prise en charge en périnatalité avec l’organisation par certaines maternités d’un retour plus précoce des femmes ayant récemment accouché et des nouveau-nés à leur domicile.
      Ces sorties hospitalières précoces ont notamment pour conséquence de solliciter de façon plus fréquente les sages-femmes libérales afin de réaliser et d’acheminer les prélèvements sanguins du nouveau-né dans le cadre du dépistage néonatal, organisé au plan national, de cinq maladies : la phénylcétonurie, l’hypothyroïdie congénitale, l’hyperplasie congénitale des surrénales, la drépanocytose et la mucoviscidose.
      Dans le contexte actuel de perturbation des circuits habituels d’acheminement postal des buvards, le Ministère des solidarités et de la santé souhaite indiquer aux sages-femmes libérales que chaque centre régional de dépistage néonatal (rattaché au CHU), chargé de mettre en œuvre au plan régional l'organisation du programme national de dépistage néonatal recourant à des examens de biologie médicale, en lien avec l’Agence Régionale de Santé, indiquera aux sages-femmes libérales quelle organisation est retenue au plan local pour continuer d’acheminer ces buvards dans les délais les plus réduits possibles ainsi que les lieux les plus appropriés pour déposer ces buvards.
      Le Conseil national a recommandé au Ministère que les maternités donnent aux femmes en sortie précoce un buvard destiné à la sage-femme libérale, afin que cette dernière ne soit pas confrontée à des problématiques de stocks ou d’accès aux buvards.
      Retour Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEmail